Filière

Une filière propre,
une production unique en Suisse

L’or naturel de Suisse est exclusivement produit à partir du sol et du sous-sol suisse
par des techniques propres et respectueuses de l’environnement.

L’or peut être suivi et tracé tout au long de sa chaine de production,
durant les étapes de concentration du gravier aurifère (quelques milligrammes par tonne),
de purification et jusqu’au produit final qui approche 900 ‰ d’or.

L’or utilisé est de “l’or naturel de Suisse”.
Il est produit par une entreprise suisse romande Australp SARL.

Par ce label, il est certifié que le métal utilisé est issu du sol et du sous-sol suisse,
par des techniques non-polluantes, et que le métal n’a jamais servi ni été fondu
avant son usage final en bijouterie.

Dans le processus utilisé, l’or naturel de Suisse est concentré dans les sables naturels, par plusieurs étapes successives gravimétriques, en partant de quelques milligrammes par tonnes.
Les paillettes d’or sont séparées par des techniques physiques
et le concentré final de paillettes et poudre d’or est ensuite lavé des ses impuretés
par un traitement thermique spécial.

Durant ces étapes de concentration, l’or est récupéré lors de sa mise en mouvement dynamique et ne nécessite pas d’usage d’eau
ou d’énergie complémentaire.
L’or est en co-produit du sable naturel et sa valorisation est donc
sans impact sur l’environnement.

Le tri des sables aurifère est réalisé dans le Canton de Genève, non loin des sites de production et le métal « précieux » est séparé des sables et des particules « d’autres métaux » en utilisant les différences de masse volumique entre l’or et les autres particules de sable. Cette étape ne consomme presque pas d’énergie et très peu d’eau. L’essentiel du tri est manuel. Un tri magnétique à l’aide d’un aimant est nécessaire tout à la fin.

Cette dernière étape de préparation de l’or naturel de Suisse est très délicate et demande un savoir-faire. L’or est tamisé, pesé, puis un tri optique permet de retirer les dernières impuretés présentes parmi les paillettes d’or.

Il s’agit souvent de particules de plomb, de petits grains d’oxyde d’étain naturel.
L’or ainsi nettoyé est finalement épuré à chaud
avec un fondant non-toxique pour obtenir une qualité et une pureté maximale. Le seul déchet de ce processus est de l’eau salée.

Cette dernière étape consomme environ 0,03 kWh/ g ou 0,1 MJ/g,
soit 3 millions de fois moins d’énergie par gramme comparé à la moyenne de consommation énergétique de l’or produit à l’échelle mondiale.

Les lots préparés pour la bijouterie sont analysés par un protocole de contrôle au Contrôle des Métaux Précieux (Administration Fédérale des Douanes) pour déterminer la composition du métal.


Ce procédé permet d’obtenir un or pur à environ 900‰ dépourvu de toute impureté gênante
pour le travail du métal.
L’alliage en 18 carats est ensuite assemblé en bijouterie par ajout d’une petite quantité de cuivre provenant d’une mine du Val d’Anniviers en suisse.

certificats et poinçons

Certification Métaux Précieux

Notre or 100% suisse est certifié pour sa composition par les plus hautes autorités fédérales.

Poinçons

Poinçons spécifiques pour l’Or Naturel de Suisse

Certification de provenance

Ce certificat atteste que ce bijou a été dessiné et réalisé dans l’atelier des frères Jobin en Or Naturel de Suisse.